4050 boulevard Rosemont, suite 1104 H1X-1M4 Montréal, Canada

Quelques conseils pour réussir son entretien d’embauche

Retrouvez quelques-uns de nos conseils pour être en confiance lors d’un entretien d’embauche.

Suite à l’envoi de votre CV et de votre lettre de motivation pour votre recherche de stage ou d’emploi, un recruteur souhaite s’entretenir avec vous ! Félicitations, votre profil intéresse l’entreprise ! Vous allez maintenant devoir vous préparer à cet entretien. Voici quelques uns de nos conseils :
Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est important de prendre du temps pour préparer votre entretien avec un recruteur. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez cesser vos recherches pour autant.

S’intéresser à l’entreprise

Pour commencer, reprenez la fiche de poste à laquelle vous postuler. Relisez et analysez chaque élément pour être au point si le recruteur vous pose des questions dessus. N’oubliez pas que s’il vous recrute, c’est pour que vous soyiez opérationnel dès le début, alors vous devez connaître les missions qui vous seront confiées. Renseignez vous également sur l’entreprise. Vous pouvez visiter le site internet, repérer l’activité de l’entreprise et ce qu’elle commercialise. Cette démarche est une preuve de motivation et votre interlocuteur n’en sera que d’autant plus susceptible de vous recruter s’il remarque que vous avez un intérêt pour l’entreprise !

Connaître ses atouts et ses axes de progrès

Faites un travail sur vous même. Vous devez vous sentir à l’aise de parler de vous et pour cela, il est nécessaire de bien se connaître. Votre profil et votre personnalité comptent pour le recruteur : vos activités extra-professionnelles, vos qualités, vos passions, etc. Attention tout de même à les rendre intéressantes et cohérentes en faisant le lien avec l’entreprise et/ou le poste pour lequel vous candidatez.
De plus, faites le tour de vos expériences professionnelles et posez vous les questions suivantes : « que vous ont apporté ces expériences qui pourraient intéresser votre interlocuteur ? » ; « y a-t-il une logique ou une progression qui vous amène à postuler pour le poste en question ? ». Grâce à ce travail, lors de l’entretien, vous saurez les mettre en valeur et intéresser le recruteur.

Au niveau de vos points faibles, ou de manière plus positive vos “axes de progrès”, interrogez-vous. Auprès d’un recruteur, vous ne devez pas seulement énoncer des défauts, illustrez les et expliquez lui comment vous faites pour y remédier. De plus, il n’y a aucun mal à avoir des zones d’ombres dans sa carrière. Toute expérience vous apporte au niveau personnel ou professionnel.
Alors n’ayez pas peur d’en parler à votre recruteur s’il aborde le sujet.

Préparer son pitch et s’entraîner à la prise de parole

Vous devez savoir ce que vous allez raconter lors de l’entrevue. Attention, n’écrivez pas un texte à apprendre par coeur, c’est inutile. Écrivez les grandes lignes pour avoir une ligne directrice pendant votre entretien.
Pour votre pitch de présentation, sachez vous présenter, décrire votre parcours professionnel dans sa globalité en mettant en avant vos atouts et en gardant un lien avec le poste et l’entreprise. Enfin, entraîner vous à parler de manière fluide. Petite astuce, si vous êtes seul, enregistrez-vous et écoutez-vous pour voir les points que vous pouvez améliorer et réessayez. Cela vous permettra de prendre confiance en vous.

Quelques petits détails

Gardez votre CV, vos notes et la fiche de poste auprès de vous pour vous rassurer et ne pas être perdu. S’il s’agit d’un entretien téléphonique, évitez les bruits de fond car il sont susceptibles de vous distraire et d’agacer le recruteur.

Leave a comment

en_USEnglish
fr_FRFrançais en_USEnglish