5370 Saint-Michel, H1Y-2C7 Montréal, Canada

La rémunération des stages : des distinctions internationales

Afin de vous aider à préparer votre voyage, voici la législation en matière de rémunération des stages dans les pays les plus demandés.

En France, dans la majorité des cas, les stages de plus de 2 mois doivent être rémunérés. Un minimum légal est instauré depuis 2014. Grâce à cette loi, les stagiaires bénéficient d’un minimum correspondant à 15% du plafond de la sécurité sociale. Si ce plafond change, la rémunération minimum des stagiaires également. 

 

Si c’est une normalité dans ce pays, la rémunération des stages n’est pas systématique ailleurs. Certains étudiants sont surpris en découvrant la législation des stages du pays qu’ils visent. Afin de vous aider à préparer votre voyage, voici la législation en matière de rémunération dans les pays les plus demandés.

 

Canada

Chez nous il y a une distinction faite entre les stagiaires et les étudiants stagiaires. Les stages des premiers, n’ont pas de durée minimale et doivent être rémunérés au moins le salaire minimum. Enfin, ils sont encadrés par la partie III du Code canadien du travail.

 

Les seconds sont les étudiants stagiaires. Ils ne sont pas considérés comme des salariés et il n’existe pas d’obligation de rémunération des stages. Leur but premier est d’acquérir de l’expérience ou des connaissances dans le cadre d’une immersion en entreprise afin de satisfaire aux exigences de leurs programmes d’études. Dans ce cas, seules certaines normes de la partie III du code canadien du travail s’appliquent. 

 

Si la rémunération des stages n’est pas une obligation du code du travail canadien, votre employeur à la possibilité de vous verser un montant. Cela peut prendre la forme de gratification, de remboursement des dépenses ou bien d’allocations mensuelles.

 

Un stage au Canada vous intéresse ? Consultez notre article sur Montréal ou postulez à nos offres de stages.

 

Australie

En Australie la législation des stages n’exige pas de rémunération. Plusieurs cas sont possibles: vous pouvez faire un volontariat, un “vocational placement” et un “unpaid work expérience”. Lors des stages les étudiants sont présents pour observer, aider au besoin les salariés et apprendre à leurs côtés. 

 

Il existe des stages rémunérés. C’est le cas lorsque le stagiaire à des objectifs, des missions à responsabilité et des horaires à respecter. Dans ce cas, vous serez considéré comme étant salarié et serez rémunéré au moins selon le salaire minimum en vigueur dans le pays. 

Le gouvernement australien a mis en place un service auquel tous peuvent avoir recours en cas de non-respect de la loi en milieu professionnel. 

 

Plus la durée de votre stage est longue et plus vous aurez la possibilité de sortir de ce cadre d’observation et d’avoir des missions responsabilisantes, clefs pour obtenir un stage rémunéré.

 

Angleterre

Le statut de stagiaire n’existe pas en Angleterre. Il existe trois statuts : le travailleur (Worker), l’employé (Employee) et le volontaire (Volunteer). Si votre situation entre dans les deux premières catégories, l’employeur devra vous rémunérer selon la loi. 

 

Les stages réalisés en Angleterre pour un durée inférieure à un an dans le but d’obtenir des crédits universitaires ne sont généralement pas rémunérés. 

Comme dans tous engagements, il est possible pour l’employeur de proposer une autre politique. Il peut par exemple proposer des avantages : Ticket ou carte restaurant, remboursement des transports etc. 

 

Etats- unis

Aux Etats-Unis, les conditions pour qu’un stage ne soit pas rémunéré sont très encadrées par la loi. En théorie un stage comprenant des responsabilités similaires à celles d’un salarié devrait être rémunéré. 

Il existe une règle, cependant, permettant à l’employeur de ne pas rémunérer le stagiaire dans le cas où cela se fait d’un commun accord. C’est-à-dire que le stagiaire doit également accepter de ne pas être rémunéré.

Dans le cas où c’est un stage rémunéré, il existe un salaire minimum fédéral à respecter pour les entreprises. Cela signifie que les Etats sont libres de fixer un salaire au-dessus du minimum fixé mais jamais en dessous.

  • Pour les stagiaires de moins de 20 ans : 4,25$ de l’heure
  • Pour les stagiaires de plus de 20 ans : 7, 25$ de l’heure

 

Suisse

En Suisse, le système éducatif favorise et encourage les périodes en entreprise ce qui a entraîné un encadrement rapide des stages. Cependant, il n’y a pas de minimum légal de rémunération des stages en Suisse. 

Le coût de la vie en Suisse étant plus cher qu’ailleurs, les entreprises suisses alignent généralement le salaire des stagiaires. 

Un stagiaire en Suisse peut espérer une gratification entre 2000 CHF et 2500 CHF.

 

Allemagne

En Allemagne il y a une distinction entre les stages réalisés dans le cadre d’une formation et les stages volontaires. Dans le premier cas, la législation des stages n’exige pas de rémunération des stages.

En réalisant un stage volontaire de plus de trois mois, vous bénéficiez du salaire minimum allemand en vigueur depuis 2015. 

Si les employeurs ne sont pas tenus de rémunérer leurs stagiaires, il est courant en Allemagne que les employeurs participent à certains frais. Vous pouvez toujours négocier les frais de transport, de restauration, etc. 

 

Irlande

En Irlande, la rémunération des stages est inférieure au minimum légal qui est de 9,55€. Celle-ci va être différente en fonction de la période du stage. 

Ainsi :

Durant le premier tiers du stage le stagiaire est rémunéré 75% du salaire minimum.

Durant le deuxième tiers du stage le stagiaire est rémunéré 80% du salaire minimum.

Enfin, sur la troisième partie de son stage le stagiaire est rémunéré 90% du salaire minimum.

Chaque tiers correspond à une période d’un mois minimum. 

 

Belgique 

En Belgique il n’y a pas de rémunération obligatoire des stagiaires. Cela est laissé à la libre décision des entreprises. On y considère que lors d’un stage, l’entreprise forme le stagiaire gratuitement et que cela lui demande un investissement de temps. Il est donc rare qu’un stage y soit rémunéré. En revanche, il n’est pas rare que les entreprises remboursent les charges liées au stage comme les frais de transport.

Si vous souhaitez absolument une rémunération durant votre stage, il est préférable d’essayer d’intégrer les grands groupes qui ont les moyens de vous rémunérer. Mais cela n’est toujours pas obligatoire.

Articles associés

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

fr_FRFrançais